Charles Mason, Masahide Otani, Vittorio Santoro
Immanence, Paris , Extérieur jour, Immanence, Paris

Extérieur Jour est une exposition fragile et intense. Son format singulier (une exposition courte et ouverte presque sans interruptions) part d'une réflexion sur l'état des expositions en galeries et sur la vitesse des foires et du type de projets qu'elles provoquent. L'espace temps de la présentation des oeuvres et son originalité, qui aujourd'hui se rapproche des méthodes pratiqué dans la distribution, pose de plus en plus la question  du rôle et de la place d'une galerie dans sa manière de représenter les artistes. Extérieur Jour est aussi l'envie de développer en dehors de notre espace propre un propos délicat et court. Une simple apparition.
Extérieur Jour est aussi une expression qui renvoie au cinéma, au décor, aux conditions d'une action. Celle-ci se veut diurne, il y en aura une nocturne. Le point de départ est celui d'une aurore, non comme la fin d'un tourment, mais plus simplement comme le début d'une journée. Une aube, lorsque tout le monde se réveille. Nous choisissons un moment dans l'année où les jours sont les plus longs, et décidons de penser les temps d'ouverture comme ceux d'une journée. L'action quant à elle est silencieuse, presque fantomatique. Chacune des oeuvres de ces trois artistes d'horizons différents évoque de façon propre une forme d'évanescence, de discrétion de l'auteur. Loin d'une proposition tumultueuse, ce projet est une invitation simple à découvrir le propos de ces artistes qui ont en commun leur discrétion et leur volonté de placer au centre de leurs dispositifs le spectateur, lequel devient alors le véritable acteur de ce plateau.